10 critères à prendre compte pour choisir son parasol

Vous projetez d’acheter un parasol pour votre extérieur ou pour votre établissement ? Prenez le temps d’évaluer plusieurs critères avant de finaliser votre choix.
Voici les dix principaux points à analyser, afin d’affiner le choix et de trouver le parasol idéal pour l’usage recherché, privé ou professionnel.

1- Parasol droit, déporté ou mural

Le parasol droit est le plus courant. Il prend l’apparence d’un immense parapluie. Le mât central sert de support principal. Du fait de sa forme classique et des coûts plus accessibles, il bénéficie d’une côte. Cependant, le mât central peut devenir gênant dans certaines circonstances. Un parasol doit est aussi moins modulable. De ce fait, si vous optez pour ce type de parasol, privilégiez un modèle inclinable.

Le parasol déporté constitue la meilleure solution. Le mât excentré n’occasionne que peu de gêne. La capacité de couverture est nettement accrue, grâce à des dimensions généreuses. Le diamètre peut atteindre 2,5 m pour un parasol rond et la surface totale peut atteindre jusqu’à 12 m2 pour une forme rectangulaire. Un parasol déporté s’incline et tourne sur lui-même à 360°. Un véritable atout, puisqu’on peut changer de position indéfiniment en fonction du soleil.

Le parasol mural est dédié aux espaces réduits. Il est placé en hauteur. Le bras se trouve en position perpendiculaire au mur sur lequel il est ancré. Au niveau mobilité, le parasol mural, de forme rectangulaire, carré ou octogonal, peut être orienté sur 180°. Les dimensions se situent entre 2 et 3 m de diamètre.

Parasole deporte - gasparinicollection.com

2- Forme ronde, carré, rectangulaire ou octogonale

Ici, tout est question de goût et de modernité. Une personne peut préférer une forme ronde. Un autre individu peut se tourner vers une forme rectangulaire. Et encore, il est possible de choisir une forme octogonale. Au-delà des préférences de chacun, il importe d’adapter la forme à votre extérieur et aussi au style général de l’ameublement, traditionnel ou contemporain. L’idéal est d’opter pour un parasol polyvalent, qui pourra servir dans plusieurs espaces différents. Un parasol rond est parfait pour une table ronde de 4 ou 6 personnes. Par contre, il sera moins efficace dans un espace plus vaste. Un parasol carré ou rectangulaire dispose d’une meilleure capacité de couverture, pour une grande table ou un salon de jardin.

3- Les dimensions

Parasol géant kandinsky - Gasparini Collection

Ici, tout est question de goût et de modernité. Une personne peut préférer une forme ronde. Un autre individu peut se tourner vers une forme rectangulaire. Et encore, il est possible de choisir une forme octogonale. Au-delà des préférences de chacun, il importe d’adapter la forme à votre extérieur et aussi au style général de l’ameublement, traditionnel ou contemporain. L’idéal est d’opter pour un parasol polyvalent, qui pourra servir dans plusieurs espaces différents. Un parasol rond est parfait pour une table ronde de 4 ou 6 personnes. Par contre, il sera moins efficace dans un espace plus vaste. Un parasol carré ou rectangulaire dispose d’une meilleure capacité de couverture, pour une grande table ou un salon de jardin.

4- Parasols « grand public »

Les parasols « grand public » se destinent à un usage simple. Ils sont conçus pour s’adapter à la terrasse, au balcon ou au jardin d’un habitat. Les dimensions sont ainsi contenues proportionnellement à l’extérieur que peut offrir une maison ou un grand appartement. Les parasols modernes bénéficient de plusieurs options supplémentaires. Un système d’éclairage accompagne certains modèles. D’autres sont livrés avec un chauffage. Autant d’options installées dans le but de maximiser le confort, en plus du côté esthétique et du côté pratique.

Parasol en aluminium Classique - Cezanne - Gasparini Collection

5- Parasols « professionnels »

Parasol

Les parasols « professionnels » s’adressent, quant à eux, aux hôtels et aux restaurants. Les offres se penchent surtout sur des parasols très contemporains. De quoi séduire les propriétaires d’établissements, les agences événementielles, les architectes d’intérieur et bien d’autres corps de métier exprimant des besoins en ce sens. Utilisation professionnelle signifie usage intensif à longueur d’année. Grâce à la qualité des matériaux utilisés et à leur conception, les parasols « professionnels » font preuve d’une grande résistance et de longévité. Parfaits pour l’aménagement de restaurants, bars, terrasses, hôtels etc… Quel que soit l’agencement de l’établissement, les différentes formes et dimensions peuvent combler tous les besoins.

6- Mât en bois ou en métal ?

Deux choix se présentent au niveau du mât. D’un côté, vous pouvez opter pour du bois. Un matériau noble à l’aspect traditionnel et très robuste. Cependant, le bois est plus lourd et plus onéreux. Il nécessite un entretien minutieux pour garder sa forme originelle et pour le protéger des attaques d’insectes. De l’autre, le métal, l’aluminium confère son style plus moderne à votre extérieur. Il résiste mieux au vent. Et il nécessite très peu d’entretien. Il est possible de choisir une structure en acier. Toutefois, attention aux risques de corrosion. La meilleure option demeure l’aluminium, plus léger, plus souple et insensible à la rouille.

7- Les baleines ou nervures

Les baleines ou nervures constituent l’armature de la toile. Leur nombre varie de 4 à 8 selon les dimensions du parasol. Leur rôle est de soutenir et de stabiliser la toile. Ils sont conçus avec le même matériau que le mât. Encore une fois l’aluminium est très courant, du fait de sa souplesse, de l’absence de corrosion et de sa résistance face au vent.

Parasol design - Mondrilan - Gasparini collection

8- Toile en polyester ou en acrylique ?

Le choix d’un parasol repose grandement sur la matière de la toile. Le polyester bénéficie d’un bon rapport qualité-prix. Il résiste bien à l’humidité. Il offre également une bonne protection contre les rayons UV. Néanmoins, le polyester a parfois tendance à se décolorer avec le temps. Le coût augmente logiquement pour une toile en acrylique de meilleure qualité. Ce matériau est imperméable en cas de pluie. Ainsi, l’eau s’écoule sur les côtés. Grâce à un procédé spécifique de teinture dans la masse, une toile en acrylique bénéficie d’une meilleure longévité et ses couleurs durent plus longtemps.

9- Les traitements UV

Veuillez à vérifier l’indice UPF ou Ultraviolet Protection Factor des différents modèles disponibles. Ces indications vous permettent d’évaluer l’efficacité du parasol et de peaufiner votre choix.

  • UPF entre 10 et 19 : faible protection
  • UPF entre 20 et 29 : haute protection
  • UPF entre 30 et 49 : très haute protection
  • UPF 50 et plus : protection optimale

– montage : Insérez la manivelle à l’endroit prévu à cet effet. Pressez sur la poignée tout en la dirigeant vers le haut du mât pour monter le parasol. Arrêtez-le à la hauteur souhaitée en relâchant la pression sur la poignée. Assurez-vous que le cran de sécurité a bien été enclenché et que la poignée est fixe.

10- Les types de pieds

Pied de parasol en ciment et plastique

Le conseil de Laurent GASPARINI

Un choix d’un parasol dépend à priori du type recherché et adapté aux besoins de chacun. Droit, déporté ou mural, tout dépend de l’espace dans lequel le parasol sera installé. Quant à la forme, le choix dépend du goût de chacun. Concernant les matériaux, l’aluminium l’emporte face au bois et à l’acier pour la fabrication du mât et des baleines. Tandis que l’acrylique se présente comme la meilleure option par rapport au polyester, pour la fabrication de la toile. N’oubliez pas de vous renseigner sur les valeurs de protection contre les rayons UV. Et enfin à propos du socle, le pied à roulettes s’avère être la meilleure option, en raison de sa mobilité.

Un pied de parasol doit être suffisamment lourd, pour empêcher l’ensemble de chuter. De ce fait, les fabricants privilégient le granite, une roche lourde et massive. Certes ce matériau est difficile à déplacer du fait de son poids, qui peut atteindre les 20 kg pour 40 cm x 40 cm par exemple. Mais il confère une grande stabilité au parasol. Vous pouvez choisir un pied à visser. Ce modèle est spécialement conçu pour les jardins. Le socle se fixe alors au sol grâce à des vis. Ce qui facilite le maintien de la structure. Ce système est efficace uniquement sur les petits modèles. Pour plus de mobilité, tournez-vous vers le pied à roulette, à la fois ergonomique et pratique. Grâce aux roulettes, le parasol peut être déplacé en fonction des heures d’ensoleillement. Une fois que vous trouvez la position idéale, verrouiller le pour éviter qu’il ne bouge tout seul.

Laurent GASPARINI

Tour à tour commis de plage, plagiste, responsable de plage et enfin directeur de plage, j’ai exercé pendant plus de 30 ans dans ce domaine d’activité.
J’ai donc pu juger de la qualité des différents produits, de leur résistance au fil des saisons, et surtout de leur durabilité. La suite ici

Obtenir plus d’informations